Expositions

« Un génie sans piédestal » Picasso et les arts & traditions populaires

Vous n’avez pas pu y échapper, l’affiche a inondé les panneaux publicitaires et les réseaux sociaux depuis quelques semaines : le Mucem présente, à partir du 27 avril 2016, sa grande exposition sur Picasso. Intitulée « Un génie sans piédestal », selon la formule de Michel Leiris en 1988, l’exposition s’attache à montrer l’oeuvre de l’artiste sous un angle encore méconnu : celui des arts et traditions populaires. 270 oeuvres sont exposées, selon un parcours divisé en quatre sections :

  • Picasso et la vie quotidienne : les racines
  • Des objets et des thèmes fétiches 
  • Les techniques et leurs détournements 
  • L’objet matériau 

Autrement dit, un parcours tout aussi riche que pertinent, qui permet un vaste tour d’horizon sur le sujet. Le lien avec le Mucem est intéressant, puisque le musée tire une bonne partie de sa collection de celles du Musée des Arts et traditions populaires de Paris, fermé en 2005. On connait aussi l’attachement de l’artiste à la Méditerranée.

Si tout le monde connait Picasso pour ses oeuvres cubistes, il est judicieux de rappeler ses origines espagnoles, ses oeuvres de jeunesse, où il s’inspire de son quotidien pour nourrir son art. Ainsi, l’exposition s’ouvre avec une série de petits ex-votos, avant de se consacrer plus longuement à ses objets et thèmes fétiches.

Les coiffures et costumes populaires, la musique, le cirque, la tauromachie… tout cela appartient à un univers populaire et folklorique qui résonne de façon importante dans la peinture de Picasso. De nombreux portraits féminins montrent son attention particulière aux accessoires comme les coiffes en dentelles, catalanes ou arlésiennes.

2._pablo_picasso_portrait_de_paule_de_lazerme_en_catalane_1954_musee_ba_hyacinthe_rigaudcsuccession_picasso_2016-2

Pablo Picasso, Portrait de Paule de Lazerme en Catalane, 1954

Pablo Picasso, Portrait de Lee Miller en arlésienne, Mougins, 20 Septembre 1937 Huile sur toile, 81 x 65 cm / MP 1990-18 Musée Réatu, Arles, dépôt du musée Picasso-Paris / Photo © RMN-Grand Palais / Gérard Blot © Succession Picasso 2016

Pablo Picasso, Portrait de Lee Miller en arlésienne, 1937 Huile sur toile, 81 x 65 cm /  Musée Réatu, Arles

De même, les instruments de musique, et en particulier la guitare, symbole de l’identité hispanique et icône de la musique populaire, peuplent ses oeuvres. Avec le thème du cirque, c’est un ensemble de masques et de figures colorées de saltimbanques qui sont présentés, inspiration évidente du peintre. Ce qui l’attire, c’est toute cette iconographie festive, liée au spectacle, qui fait également écho à l’univers de la tauromachie. Emblème absolu de l’Espagne, la tauromachie occupe une grande place dans son oeuvre et dans l’exposition, puisque la scénographie reprend ici la forme circulaire de l’arène, où  matadors et taureaux paradent.

Pablo Picasso, Le matador, Mougins, 4 octobre 1970 Huile sur toile 145,5 x 114 cm / MP 223, 13690 Musée Picasso-Paris / Photo © RMN-Grand Palais (musée Picasso de Paris) / Jean-Gilles Berizzi © Succession Picasso 2016

Pablo Picasso, Le matador, 1970 Huile sur toile 145,5 x 114 cm / Musée Picasso-Paris

20160425_193506

Pablo Picasso, Portrait de toréador, 1947

Vue de l’exposition

Les jouets et la colombophilie ne sont pas en reste.

Après la Seconde Guerre mondiale,  Picasso va tour à tour expérimenter diverses techniques artisanales, qu’il intègre à ses recherches plastiques. L’exposition se concentre alors sur chaque technique, liée à une rencontre faite par Picasso, qui profite du savoir-faire de l’artisan ou de l’atelier pour proposer une oeuvre bien personnelle. Le bois, la céramique, l’orfèvrerie, mais aussi le textile, le métal et le béton, Picasso touche à tout et toujours avec talent. Le nombre de pièces à voir à ce niveau de l’exposition est ainsi conséquent, et montre bien l’immense étendue de son oeuvre.

Vue de l'exposition.

Vue de l’exposition.

Pablo Picasso, Serrure, vers 1955 Tapis en laine au point noué, réalisé d’après un carton de Pablo Picasso. 193 x 142 cm Collection Albertini-Cohen / Photo David Giancatarina © Succession Picasso 2016

Pablo Picasso, Serrure, vers 1955 Tapis en laine au point noué, réalisé d’après un carton de Pablo Picasso. 193 x 142 cm Collection Albertini-Cohen / Photo David Giancatarina © Succession Picasso 2016

Les sculptures qui suivent et clôturent l’exposition questionnent quant à elle la question de l’objet, du ready-made, et du statut de l’oeuvre d’art. Picasso utilise en effet des objets du quotidien pour créer des sculptures d’assemblage, dont les plus célèbres sont la Tête de taureau et La guenon et son petit. À travers ce geste iconoclaste, Picasso sacralise l’objet populaire, de la vie quotidienne. L’exposition propose véritablement une nouvelle grille de lecture de l’oeuvre de l’artiste, qui plus que jamais, apparait comme un « génie », ou au moins un géant qui a su s’approprier tous les médiums qu’il rencontrait.

« Il ne s’agit pas pour lui de faire du bricolage, mais de traduire le pouvoir évocateur de l’objet. »

Pablo Picasso, Tête de taureau, 1942 Bronze 42 x 41 x 15 cm Collection particulière / Photo © Maurice Aeschimann © Succession Picasso 2016

Pablo Picasso, Tête de taureau, 1942 Bronze 42 x 41 x 15 cm Collection particulière / Photo © Maurice Aeschimann © Succession Picasso 2016

« L’art oblige l’artiste à ne pas s’isoler; il le soumet à la vérité la plus humble et la plus universelle. C’est pourquoi les vrais artistes ne méprisent rien. » Albert Camus

L’exposition est donc loin d’une simple rétrospective de l’oeuvre de Picasso, mais montre un réel questionnement sur le rapport de l’artiste au monde qui l’entoure. Oeuvre aux milles et une facettes, véritable caméléon, il y en a pour tous les gouts. 

Du 27 avril au 29 aout 2016.
Mucem, 1 esplanade du J4
Pour en savoir plus : mucem.org

 

 

Publicités

Une réflexion sur “« Un génie sans piédestal » Picasso et les arts & traditions populaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s