L'invité du mois

Une brève histoire de la Propriété Caillebotte

Par Barbara Belghuit, du blog Barbara aime bien.

J’aimerais vous donner envie d’aller visiter la Propriété Caillebotte à Yerres. A quelques minutes de Paris, cette propriété chargée d’histoire est vraiment un lieu qui gagne à être connu.

Commençons par l’histoire du lieu.

C’est en 1600 que Nicolas Budé, dernier descendant des seigneurs d’Yerres reçoit en héritage le fief de Narelles, domaine agricole situé au bord de l’Yerres. De 1806 à 1824, le Marquis de Mandat procède à divers aménagements, mais c’est à Pierre-Frédéric Borrel, alors chef de cuisine parisien, que l’on doit les aménagements du parc paysager, dessiné à l’anglaise, au cours des années 1830. Aujourd’hui encore, le parc comprends plusieurs « fabriques » d’ornementation : le Casin, une Orangerie, le chalet suisse, le kiosque, la glacière et la chapelle. Toutes ces « fabriques » traduisent un goût pour l’exotisme et le voyage : l’Italie pour le Casin, le Japon pour le banc couvert, l’Orient pour le kiosque ou encore la Suisse pour le chalet suisse. Elles sont une invitation à parcourir le monde.

SONY DSC

SONY DSC

La famille Caillebotte l’acquiert en 1860 pour en faire sa résidence d’été. Gustave Caillebotte a lors 12 ans lorsqu’il découvre la propriété. La famille Caillebotte et ses gens de maison viennent chaque été afin d’échapper au bruit de Paris, récemment réaménagé par le Baron Haussmann. C’est dans cet endroit que Gustave Caillebotte connaît une vie familiale, étant en pension le reste du temps. Après avoir fait des études de droit (il obtient sa licence de droit en 1870), il entre à 25 ans à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris.

Ses thèmes de prédilection sont à la fois les nouveaux paysages urbains de Paris, l’activité de la ville mais aussi la nature dont il est au contact dans la propriété yerroise. C’est ainsi qu’il affirme son style et devient l’un des peintres impressionnistes les plus orignaux. Avec son parc, son potager et les bords de la rivière, Yerres a joué un grand rôle dans l’élaboration de son art pour lequel il est aujourd’hui reconnu dans le monde entier. En effet, le parc de la propriété est pour le peintre un lieu d’expérimentation. On en trouve un bon exemple dans sont œuvre L’Yerres, la pluie, où Caillebotte fait un travail tout à fait novateur dans les cercles qu’il intègre à la rivière afin de rendre visible la pluie.

L'Yerres, pluie, 1875, huile sur toile, 80,3 x 59,1 cm, Indiana University Art Museum, Bloomington, IN

L’Yerres, pluie, 1875, huile sur toile, 80,3 x 59,1 cm, Indiana University Art Museum, Bloomington, IN

Il peindra dans ce lieu environ quatre-vingt cinq toiles représentant des portraits de femmes et d’amis, de nature, des scènes de rivières ou de jardinage. Cela donne en fait une véritable vision de la vie des riches bourgeois en villégiature. Le jeune peintre traduit ces atmosphères en inventant des images nouvelles pour son époque.

Portraits à la campagne, 1876, huile sur toile, 95 x 111 cm, Musée Baron Gérard, Bayeux

Portraits à la campagne, 1876, huile sur toile, 95 x 111 cm, Musée Baron Gérard, Bayeux

Dans le Casin, on trouve de façon permanente deux salles faisant découvrir l’histoire et le patrimoine de la ville et de ses environs ainsi que de la Propriété Caillebotte depuis le XVIIème siècle. On peut aussi y visionner des vidéos autour de l’impressionnisme.

SONY DSC

La Ferme Ornée accueille des expositions temporaires plus ou moins reliées à l’impressionnisme et Gustave Caillebotte. En 2014 s’est déroulée l’exposition « Caillebotte à Yerres, au temps de l’impressionnisme ». Pour la première fois, quarante-deux chefs-d’œuvre peints par Gustave Caillebotte ont été exposés dans la propriété yerroise qu’il habita pendant vingt ans : ce fut un événement majeur car certaines de ces œuvres n’avaient jamais été exposées au grand public ou très peu. L’exposition aura attiré environ 112 870 visiteurs d’après le site officiel de la Propriété Caillebotte. affiche

 

Même si l’impressionnisme n’est pas votre courant artistique favori, je vous conseille quand même de vous rendre à la Propriété Caillebotte afin de profiter d’une ballade dans un lieu unique qui change d’allure au fil des saisons.

 

Informations :

Propriété Caillebotte
8 Rue de Concy, 91330 Yerres
Ouvert du mardi au samedi
De 9h00 à 12h30 puis de 13h30 à 18h30
Pour plus d’informations sur les expositions et l’actualité de la Propriété Caillebotte, rendez-vous sur le site internet : http://proprietecaillebotte.com

Publicités

Une réflexion sur “Une brève histoire de la Propriété Caillebotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s