Bavardages

Pérégrinations toscanes

L’année dernière, vous aviez pu suivre mes aventures à Barcelone grâce à une courte vidéo. Cette année, c’est à travers un article que je vous livre mes pérégrinations toscanes, en Italie. Voici donc quelques endroits que j’ai aimé visiter.

Villa Medicea, Cerreto Guidi
Cerreto Guidi est une petite ville perchée sur une colline, au coeur d’un territoire agricole parsemé de fermes, de villas et d’églises de campagne. À partir du XVIe siècle, la ville passe sous la domination des Médicis, qui furent à l’origine d’un important complexe médicéen, composé d’une maison de chasse, d’une ferme et d’une rampe d’accès monumentale qui monte vers la villa. Cette dernière est attribuée à l’architecte italien Bernardo Buontalenti, à qui on doit également les grottes du jardin de Boboli à Florence.
Aujourd’hui Musée historique de la Chasse et du Territoire, la villa médicéenne de Cerreto Guidi accueille une incroyable collection de tableaux grand-ducaux et des oeuvres de l’Antiquité jusqu’au XXe siècle, issues des collections de l’antiquaire Stefano Bardini. Petit havre de tranquillité et de fraicheur, il y fait bon de s’y promener pour échapper à la chaleur estivale.

Musée Léonardien, Vinci 
Non loin de Cerreto Guidi se trouve la ville natale de Léonard de Vinci, parmi les vignes de Chianti Montalbano. La plupart des lieux culturels de la ville sont consacrés à Léonard, mais ne vous attendez pas à y voir des oeuvres du maitre ! Le Musée Léonardien se concentre sur l’oeuvre technique et scientifique de Léonard. Ici, vous découvrirez le Léonard ingénieur, architecte et scientifique, et avec lui, l’histoire des techniques de la Renaissance.
Ce parcours débute à la Palazzina Uzielli, où sont exposées les collections de machines de chantier et autres mécaniques qui passionnaient le jeune artiste. L’exposition se poursuit au Château des Comtes Guidi, qui abrite les sections consacrées à l’architecture, aux machines de guerre, à l’optique et au mouvement. La tour du Château offre une vue panoramique sur le Montalbano (le massif de collines entre Florence et Pistoia), les villages toscans et les montagnes pisanes. Par la richesse des explications et la forte dimension ludique, ce musée conviendra à un vaste public. Le billet donne également accès à la « Casa Natale » de Léonard, plus au Nord, perdue dans les oliviers. Cette maison où il serait né le 15 avril 1452 a récemement été restaurée et est désormais ouverte au public. Elle accueille une exposition plus intime sur l’artiste et ses relations avec le Montalbano. La qualité du paysage environnant vaut le détour.

Palazzo dei Priori, Volterra 
La cité médiévale de Voltera a un charme pittoresque encore intact. Situé dans le centre historique de la ville, sur la place historique du même nom, le Palazzo dei Priori est le plus ancien édifice communal de Toscane. La façade est ornée d’écussons en terre cuite émaillée, dite « terracotta invetriata » , une céramique typique des artistes de la Renaissance de l’atelier Della Robbia. À l’intérieur, plusieurs oeuvres d’art sont à découvrir. Au premier étage se trouve la magnifique salle du Conseil. Elle abrite une fresque de Jacopo di Cione Orcagna, datant de 1383. Elle représente une scène d’Annonciation, gravement endommagée par le temps. À sa droite, une toile de Donato Mascagni, illustrant Les noces de Cana. Le plafond en voutes et en bois peint est abondamment décoré. Au dernier étage, vous avez accès au clocher, et à sa vue imprenable sur la cité et ses environs. 

Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella, Florence
À quelques pas de la place Santa Maria Novella se trouve l’une des plus anciennes pharmacies au monde : l’Officina Profumo. Sa création remonte à l’arrviée des Frères Dominicains à Florence vers 1220. Ces derniers cultivaient dans leur jardin des herbes officinales destinées à préparer les médicaments et les baumes pour l’infirmerie du couvent. À l’origine une simple officine d’apothicaire, la renommée de leurs produits dépassa les frontières de l’Italie et en 1612, la pharmacie devient également une parfumerie ouverte au public. L’Eau de la Reine de Santa Maria Novella est célèbre pour avoir été commandée par Catherine de Médicis vers 1533, date de son mariage avec Henry II de France. Elle introduit ainsi  l’eau de Cologne à la cour de France.
Situés Via della Scala, les locaux de l’Officina sont de véritables salles de musées, où le passé refait surface. L’Herboristerie, qui jouxte le cloitre, est une magnifique pièce du XVIIIe siècle. Les cabinets et le comptoir sont en bois gravé. Parmi les décorations en stuc, on trouve des sphinx, des dragons, des aigles, des masques, des fruits et dans angelots.
La Salle des ventes était à l’origine une chapelle du monastère. Elle est inaugurée en tant que salle des ventes en 1848. Au plafond, des fresques représentent les quatre continents et la renommée de la pharmacie dans le monde entier. Elle a été réalisée par Paolino Sarti. L’entrée qui se faisait auparavant par l’intérieur du cloitre se fait désormais officiellement par la Via della Scala.
La Sacristie est aussi appelée la Chambre des Eaux, car c’est là où les Frères faisaient leurs distillations. Elle est entièrement ornée de fresques du XIVe siècle, représentant la Passion du Christ. Elles sont attribuées à Mariotto di Nardi, dans le style de Giotto.
La Salle Verte est construite entre 1335 et 1337, faisant le lien entre l’infirmerie du couvent et la chapelle. À partir de 1700, elle accueille les invités importants, devenant un salon particulier où on leur servait notamment du chocolat chaud, boisson encore considérée comme exotique. Beaucoup de portraits ornent cette pièce richement décorée.

À venir : un article entièrement consacré au musée San Marco de Florence, et à ses fresques de Fra Angelico !

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s