L’AGENDA DU SUD #6
Expositions

L’AGENDA DU SUD #6

Espérons que 2017 soit une année riche dans les musées de provinces ! Ma sélection des expos à voir au printemps 2017 : MARSEILLE  Musée Cantini : « Une maison de verre » 17 mars – 24 septembre Le Musée Cantini fête les 30 ans du Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) avec … Lire la suite

La modernité marseillaise de David Dellepiane
Expositions/Histoire de Marseille

La modernité marseillaise de David Dellepiane

Souvent connu comme « le peintre des santons », David Dellepiane est l’auteur d’une oeuvre bien plus riche et moderne qu’on pourrait le croire. D’origine génoise, les Dellepiane s’installent à Marseille en 1875, alors qu’il a 9 ans. La cité phocéenne, avec son majestueux port et ses paysages marins, exercent sur lui une forte fascination qui le … Lire la suite

Fantin-Latour, « À fleur de peau »
Expositions

Fantin-Latour, « À fleur de peau »

Le Musée du Luxembourg rend hommage au peintre Henri Fantin-Latour, principalement connu pour sa veine réaliste, ses portraits de groupe et ses natures mortes. Mais la rétrospective, à travers une soixantaine de tableaux, une trentaine de lithographies,  de dessins, et aussi d’études et de photographies, en dresse un portrait plus nuancé, et dévoile ainsi une … Lire la suite

Raphaël Ponson, le peintre des calanques
Expositions/Histoire de Marseille

Raphaël Ponson, le peintre des calanques

Raphaël Ponson nait le 12 mai 1835 à Solliès-Pont. Il entre à l’école des Beaux-Arts de Marseille en 1850, et s’installe définitivement dans la cité phocéenne en 1856. Elève de Loubon, qui lui fit étudier la peinture de plein-air pendant quinze ans, il est l’un des meilleurs représentant de l’Ecole de Marseille, principalement connu pour … Lire la suite

Katerina Jebb, « Deus ex machina »
Expositions

Katerina Jebb, « Deus ex machina »

L’oeuvre de Katerina Jebb est singulière. Reconnaissable au premier coup d’oeil dès lors que l’on connait son esthétique. Katerina Jebb utilise systématiquement le scanner numérique, proposant ainsi des oeuvres hyperréalistes, où la perspective ne semble ne jamais avoir existé. Portraits, natures mortes, paysages ou simples archives, tout est scanné sans exception. La peau, les textiles, … Lire la suite